... 6 ans que je m'installe sur un divan plusieurs fois par semaine, à l'heure du déjeuner,  pour deballer mes menus bobos à l'âme.
J'ai rencontré mon psy pendant l'hiver 2001, il s'était échoué sur mon canapé (eh oui ça arrive) un jour de neige, et nous avons eu une longue conversation ... qui préfigurait nos futurs rapports
J'ai vite passé sur le stade anal, être une ARS (Anal Retentive Stitchery) est à mon avis la plus terrible possibilité offerte à une brodeuse, mais je suis coincée au stade du transfert ...
J'avoue que j'adore, quand la séance est fini, m'enfoncer la tête sur son ventre et m'endormir ainsi. Quand je me reveille, j'ai sa marque sur ma joue et mes amies me chambrent "toi, tu t'es encore endormie sur ton psy"
J'ai failli le perdre un jour : un client l'avait rencontré, etait tombé sous le charme et commençait à lui manifester des témoignages d'affection qui m'ont rendue verte de jalousie, je me suis dit qu'il fallait que cela cesse et que mon  psy ne soit plus qu'à moi seule
donc maintenant il reste sagement dans l'arrière boutique et il m'attend, avec son bon regard, ses rondeurs, son bidon dodu et son poil tout doux
je vous présente Sigmund :
100_2128100_2127