01 avril 2009

Le rossignol (ceux qui espèrent de la poésie se trompent!)

Pour fêter le retour du soleil et le printemps, une petite aventure primesautière (mes amis de la SPA, de la LPO et consorts sont priés d'aller faire un tour ici)       Tout d’abord, que je vous plante le décor : devant la fenêtre de ma chambre, à 3 mètres, il y a un prunus quadragénaire - de bonne dimension donc - et, 3 mètres derrière, une haie de myrobalans* jamais taillés, donc d’une bonne hauteur (au moins 6 mètres)       Cette petite jungle urbaine est le lieu de rendez-vous et... [Lire la suite]
Posté par la jardiniere à 19:59 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

28 août 2008

Le chat, les vacances et moi

Parmi les habitants à 4 pattes de la douce maisonnée, outre les deux jappeurs fous, celui qui se la joue « cuir » et celle qui se la joue « moi j’préfère la fourrure » cohabitent deux greffiers jumeaux (enfin faux jumeaux, parce que un de 6 kilos en été, 8 en hiver, et une de 3 kilos), enfants d’une feue siamoise qui a transmis son caractère de chiotte bien affirmé à l’une et son sens du bavardage à l’autre Le bavard en question se trouve malheureusement doté d’un appétit féroce, et en plus des petits en-cas qu’il s’octroie... [Lire la suite]
Posté par la jardiniere à 21:43 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
19 avril 2007

séquence émotion

sur un forum, on vient de me rappeler l'arrivée de ça : la "chose" pesait 1 kg 600, avait 5 mois, se trouve être un chien chinois à crête, variété nue, et on devait me l'apporter sur une gentille expo près de Saumur, au Coudray Macouard et j'attendais, fébrile qu'on me livre la bêêête, dont je n'avais vu que quelques photos, de lui et de sa famille, et dont j'étais loin d'imaginer qu'une chose aussi minuscule puisse se mettre à prendre une aussi grande place ! en fait j'avais comme un petit fond d'angoisse, car... [Lire la suite]
Posté par la jardiniere à 16:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 février 2007

tout le monde à fond

un bel exemple de cohabitation non forcée, je signale que le lit est un lit ordinaire de 140cm, que le chien (le truc sans poil au milieu, pèse 3 kgs, la chienne (le truc tres poilu) en pèse 4, le chat 8, alors qu'est-ce qui les contraint de dormir dans 50 cm2 ?
Posté par la jardiniere à 14:15 - - Commentaires [8] - Permalien [#]